Les Services Anope sur zeolia.net

Les services

NickServ

NickServ est la partie des services qui gère les pseudos et leurs options. Grâce à ça vous pourrez notamment enregistrer votre pseudo pour vous en garantir l'utilisation exclusive. (voir aussi la référence des commandes NickServ)

Gérer ses pseudonymes

L'enregistrement de votre pseudo vous permet d'une part d'empêcher son utilisation par d'autres personnes, d'autre part d'utiliser les services et le site.
Attention: un pseudo est supprimé s'il n'est pas utilisé pendant trente jours.
S'enregistrer
La commande /msg nickserv register help affiche une page d'instructions détaillées qu'il suffit de suivre.
Pour enregistrer votre pseudo actuel, il vous suffit de taper /msg nickserv register <mot de passe> <votre e-mail>.
S'identifier
Une fois le pseudo enregistré, toute personne prenant ce pseudo devra fournir le mot de passe associé grâce à la commande /msg nickserv identify <mot de passe>.
Grouper ses pseudos
Vous avez la possibilité d'enregistrer plusieurs pseudos, mais si vous voulez conserver les mêmes droits quel que soit votre pseudo, vous devez utiliser un groupe.
Pour cela, plutôt que d'enregistrer les différents pseudos, prenez votre nouveau pseudo et tapez /msg nickserv group <pseudo principal> <mot de passe>, avec:
  • <pseudo principal>: le pseudo déjà enregistré
  • <mot de passe>: le mot de passe du pseudo déjà enregistré
Il y a toutefois des limites: on ne peut avoir plus de dix pseudos dans le même groupe et, au bout de trente jours de non utilisation d'un pseudo, celui-ci n'est plus enregistré.
La commande /msg nickserv glist affiche tous vos pseudos ainsi que leur date d'expiration si elle existe. Il se peut que vous vouliez grouper un nouveau pseudo et que votre groupe soit plein. Dans ce cas, vous pouvez effacer volontairement un ou plusieurs de vos pseudos grâce à la commande /msg nickserv drop [pseudo]. Attention, si vous n'indiquez pas de pseudo dans cette commande, c'est votre pseudo actuel qui sera effacé.

Protection du pseudo

Avoir enregistré son pseudonyme n'est pas suffisant pour que celui-ci ne puisse pas être emprunté par quelqu'un. Cette personne ne pouvant s'identifier si elle n'a pas votre mot de passe, elle n'aura pas accès à tout ce qui nécessite d'être identifié mais pourra néanmoins se faire passer pour vous. Il est donc possible de protéger son pseudonyme avec les commandes suivantes :
  • /msg nickserv set secure <on|off>: cette commande active ou désactive la protection de votre pseudo. Si elle est activée, lorsque quelqu'un prend votre pseudo (vous compris), il a un laps de temps (une minute par défaut, voir la configuration de la commande kill ci-dessous) pour s'identifier, sinon NickServ changera automatiquement son pseudo. Par défaut, votre pseudonyme est protégé.
  • /msg nickserv set kill <on|quick|immed|off>: cette commande vous permet de définir comment agit la sécurité.
  • on active la protection, et laisse une minute pour s'identifier.
  • quick réduit le temps pour s'identifier à 20 secondes.
  • immed l'identification doit être immédiate.
  • off désactive la protection.
Modification de son mot de passe
La commande /msg nickserv set password <mot de passe> vous permet de modifier votre mot de passe. Vous devez déjà être identifié pour utiliser cette commande.
Liste d'accès
Les commandes suivantes vous permettent d'être identifié automatiquement grâce à à votre masque (adresse):
  • /msg nickserv access list affiche la liste des masques autorisés.
  • /msg nickserv access add <masque> ajoute un masque à la liste.
  • /msg nickserv access del <masque> efface un masque de la liste.
Les masques peuvent être de la forme suivante: *!*@*.host, *!*@domain, *[email protected]*.host et *[email protected], un masque avec votre domaine complet étant bien sur la solution la plus sécurisée.

Supprimer une connexion fantôme

Il arrive parfois que vous soyez déconnecté du réseau parce que la connexion est trop lente mais que le réseau vous voie comme encore connecté. Cela implique que votre pseudo est déjà utilisé par ce "fantôme" et que vous ne pouvez donc pas vous identifier.
En tapant /msg nickserv ghost <pseudo fantôme> <mot de passe>, vous forcez le serveur à déconnecter cet utilisateur fantôme. Vous pouvez alors reprendre votre pseudo.

Informations associées à un pseudo

NickServ permet d'associer des informations personnelles à votre pseudo, comme l'URL de votre site, votre identifiant ICQ, votre dernier message de quit, etc.
Pour connaître les informations associées à votre nick, tapez /msg nickserv info <pseudo> [all].
Cette commande marche aussi avec un pseudo qui n'est pas le vôtre, mais certaines informations peuvent alors être cachées.
Modifier vos informations
  • /msg nickserv set url <url> permet de modifier l'adresse de votre site internet.
  • /msg nickserv set email <e-mail> permet de modifier votre email.
  • /msg nickserv set email <numéro> permet de modifier votre identifiant ICQ.
Cacher vos informations
La commande /msg nickserv set hide <email|usermask|quit> <on|off> vous permet de choisir quelles informations seront affichées ou cachées aux autres utilisateurs.
Message d'accueil
Vous pouvez vous créer un message d'accueil personnel qui sera dit par les robots de service lorsque vous arriverez sur un canal, à condition que vous soyez identifié et que le canal l'autorise.
Pour régler ce message, tapez /msg nickserv set greet <votre message d'accueil>.

ChanServ

ChanServ vous permet d'enregistrer et de gérer vos salons de discussion: modes par défaut, sujet du jour, liste d'accès et bien d'autres. (voir aussi la référence des commandes ChanServ).

Enregistrer un salon

Enregistrer son salon de discussion a un triple avantage sur notre réseau:
  • cela garantie qu'on ne peut pas vous le voler : seuls les personnes autorisées par vous auront des droits sur le salon
  • le salon sera référencé dans notre liste des salons
  • vous pourrez y installer un robot de service qui vous aidera à maintenir l'ordre
La commande à utiliser est /msg ChanServ register <canal> [Description du canal]

BotServ

BotServ vous permet d'avoir un robot sur votre canal. Opérateur, il permet un accès rapide à certaines commandes de gestion et gère le canal en votre absence.

Ajout d'un robot

Pour ajouter un robot, il faut qu'il existe sur le réseau. Pour avoir une liste des robots disponibles, tapez /msg botserv botlist.
Lorsque vous avez choisi votre robot, il vous suffit de l'assigner à votre canal en tapant /msg botserv assign avec :
  •  : le nom de votre canal (vous devez en être propriétaire)
  •  : le nom du robot choisi parmi la liste obtenue précédemment
Vous pouvez aussi supprimer le robot en tapant /msg botserv unassign .
Tant que le canal reste enregistré, vous ne perdez pas les réglages sur BotServ, vous pouvez donc changer de robot en utilisant "unassign" puis en assignant un autre robot.

Configuration du robot

En utilisant la commande "set", vous pouvez ajuster différents paramètres de fonctionnement du bot sur votre canal :
  • /msg botserv set <canal> dontkickops <on|off> : active ou désactive la protection des opérateurs contre les kicks.
  • /msg botserv set <canal> dontkickvoices <on|off> : active ou désactive la protection des utilisateurs voicés contre les kicks.
  • /msg botserv set <canal> greet <on|off> : active ou désactive les greet (messages d'accueil).
  • /msg botserv set <canal> fantasy <on|off> : active ou désactive les commandes fantasy sur un salon, c'est-à-dire les commandes du type !op, !deop, !seen, !voice, !halfop, etc. A noter que même si l'option est activée, l'utilisateur devra toujours avoir un niveau suffisant pour utiliser !op, par exemple.
  • /msg botserv set <canal> symbiosis <on|off> : active ou désactive le mode "symbiosis", qui permet au robot d'effectuer les messages d'accueil, les kicks, les modes, etc.

Gestion des kicks

Un bot de service peut sanctionner comme un opérateur, mais il faut pour cela que vous le configuriez avec les commandes expliqués ci-dessous.
Dans toutes les commandes, [ttb] représente le nombre de kicks que le bot fera sur une même personne avant de la bannir. Cette option vaut 3 par défaut.
  • /msg botserv kick <canal> badwords <on|off> [ttb] : permet d'activer les badwords (mots interdits) sur un canal.
  • /msg botserv kick <canal> caps <on|off> [ttb] [min] [pourcents]: permet d'activer le kick sur l'utilisation abusive de majuscules sur un canal. [min] représente le nombre minimum de majuscules avant que le robot ne kicke, et [pourcents] représente le pourcentage de majuscules dans la phrase avant le kick. Si elles ne sont pas spécifiées, par défaut, ces valeurs sont à 10 et 25%.
  • /msg botserv kick <canal> flood <on|off> [ttb] [min] [sec] : permet d'activer le kick sur le flood sur un canal. [min] représente le nombre minimum de lignes envoyées en [sec] secondes avant que le robot ne kicke. Si elles ne sont pas spécifiées, par défaut, ces valeurs sont de 6 lignes en 10 secondes.
  • /msg botserv kick <canal> repeat <on|off> [ttb] [num] : permet d'activer le kick sur l'utilisation abusive des répétitions sur un canal. [num] représente le nombre minimum de répétitions avant que le robot ne kicke. Si elle n'est pas spécifiée, cette option vaut 3.
  • /msg botserv kick <canal> <bolds|colors|reverses|underlines> <on|off> [ttb] : permet d'activer le kick sur les caractères gras, en couleur, en mode inverse ou soulignés.
    Notez que l'utilisation du mode +S sur le canal permet d'éviter totalement l'utilisation du gras, de la couleur, du mode inverse et du soulignement (les messages d'un utilisateur écrivant de la sorte sont alors perçus normalement par les autres).

Mots interdits (badwords)

Vous pouvez gérer la liste des mots interdits qui provoqueront le kick de la personne les ayant "prononcés".
Ajouter un mot interdit
La commande /msg botserv badwords <canal> add <mot> [start|end|single] vous permet d'ajouter un mot interdit. L'option facultative permet de déterminer comment le mot est interprété :
  • start : réagit si le mot interdit est en début de mot (badword*)
  • end : réagit si le mot interdit est en fin de mot (*badword)
  • single : réagit si le mot interdit est un mot entier
Si rien n'est précisé, le kick agit dès que le mot interdit est rencontré.
Afficher la liste des mots interdits
La commande /msg botserv badwords <canal> list [entrées] vous permet d'afficher la liste des mots interdits pour le canal <canal>. Si le paramètre [entrées] n'est pas spécifié, vous obtenez la liste complète. Le paramètre entrées est une liste acceptant diverses formes :
  • un chiffre : l'entrée correspondante dans la liste sera affichée
  • une liste de chiffres séparés par des virgules : les entrées correspondantes dans la liste seront affichées
  • deux chiffres séparés par un tiret (-) : tous les éléments compris entre les deux valeurs (incluses) seront affichées
  • un mélange de ces options
Supprimer les mots interdits
Il y a deux moyens pour supprimer les mots interdits que vous avez ajoutés : par lot ou totalement.
La suppression par lot s'effectue avec la commande /msg botserv badwords <canal> del [entrées][entrées] utilise la même syntaxe que ci-dessus.
Pour supprimer tous les mots interdits du canal, utilisez /msg botserv badwords clear.

MemoServ

MemoServ est un utilitaire permettant aux utilisateurs IRC d'envoyer de courts messages (mémos) aux autres utilisateurs, qu'ils soient en ligne à ce moment-là ou non. Les pseudos de l'expéditeur ET du destinataire doivent être enregistrés pour pouvoir envoyer un mémo.

Réception de mémos

Lorsque vous recevez un nouveau mémo, MemoServ vous prévient dès que possible, soit immédiatement si le mémo vous est envoyé alors que vous êtes connecté, soit lors de votre connexion.
Un mémo est considéré comme nouveau tant qu'il n'a pas été lu par son destinataire.
Liste des mémos
La commande /msg memoserv list [<liste>|new] vous permet d'avoir la liste de vos mémos reçus.
  • Si aucune option n'est donnée, MemoServ vous indique tous les mémos que vous avez reçus, les nouveaux sont alors signalés par un *.
  • L'option new permet de n'avoir que les nouveaux mémos.
  • <liste> permet de n'extraire que certains mémos. Les identifiants des mémos doivent être séparés par des ",", il est possible d'utiliser des "-" pour extraire une plage de mémos.
Par exemple, /msg memoserv list 2-5,7,9 listera les mémos 2 à 5 (inclus), 7 et 9.
Lecture
La commande /msg memoserv read <id>|<liste>|last|new vous permet de lire le contenu des mémos spécifiés.
  • <id> permet de lire un mémo en particulier.
  • <liste>, sous la même forme que précédemment, permet d'avoir un ensemble de mémos.
  • last vous renvoie le dernier mémo reçu.
  • new vous renvoie les mémos non lus.
Suppression
Bien entendu, vous pouvez supprimer vos mémos reçus en utilisant la commande /msg memoserv del ||all.
  • <id> supprime le mémo "id" en particulier.
  • <liste>, sous la même forme que précédemment, supprime un ensemble de mémos.
  • all supprime l'ensemble des mémos que vous avez reçus.

Envoi de mémos

Envoyer un mémo
/msg memoserv send <pseudo> <texte du mémo> envoie le texte du mémo à l'utilisateur pseudo, qui doit être un utilisateur enregistré.
Annuler un mémo
Si le mémo que vous avez envoyé n'a pas encore été lu par son destinataire, vous pouvez utiliser la commande /msg memoserv cancel <pseudo> pour l'annuler.

Notification

Vous pouvez choisir à quel moment vous serez informé de l'arrivée de nouveaux mémos avec la commande /msg memoserv set notify on|logon|new|off.
  • on : vous êtes notifié lorsque vous vous connectez, lorsque vous enlevez un /away ou lorsque vous recevez un nouveau mémo.
  • logon : vous êtes notifié lorsque vous vous identifiez auprès de NickServ.
  • new : vous êtes notifié uniquement lorsqu'on vous envoie un mémo alors que vous êtes connecté.
  • off : vous ne recevez pas de notification.
Il faut retenir que l'option on est la combinaison de logon et new, et aussi que c'est le réglage par défaut.
© 2007 - 2023 zeolia.chat